Agriculture : l’ITRA a réceptionné un lot d’équipements de laboratoire performants

La mise en œuvre de la convention de partenariat entre le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) et l’Institut Togolais de Recherche Agronomique ( ITRA) continue de porter ses fruits.

Jeudi 07 novembre 2019 , dans le cadre de cette convention, une remise d’équipements de laboratoire performants à l’ ITRA, s’est déroulée en présence de M. Noël Koutéra Bataka ministre en charge de l’agriculture représentant sa collègue du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

De façon pratique, ces équipements permettront à l’ITRA d’offrir une réduction de 50% sur les frais d’analyses réglementaires du laboratoire aux bénéficiaires du PAEIJ-SP dans le but d’améliorer la compétitivité des chaines de valeurs promues par les entreprises du projet sur les marchés togolais, sous régional et international à travers des produits de qualité garantissant une sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Ces équipements sont estimés à cent trente-quatre millions sept cent quatre-vingt-quatorze mille six cent trente-six FCFA (134 794 636). Ils sont composés entre autres de deux (02) agitateurs numériques à plaque chauffante avec plateaux en céramique, de six(06) kits Extracteurs de Soxhlet, (entre 200 ml et 600 ml) et vingt-quatre flacons volumétriques en Pyrex 50 ml Classe A.

« L’ITRA a pour objectif de fournir un travail de qualité dans la sécurité alimentaire nutritionnelle durable à nos populations. Et à travers ces nouveaux équipements, il pourra améliorer sa capacité de services afin de permettre un écoulement en un temps record des produits de nos jeunes entrepreneurs agricoles. La Banque Africaine pour le Développement (Bad) qui a rendu cette œuvre parfaite ne peut qu’être remercié pour son soutien sans faille à l’endroit du gouvernement togolais. », a précisé le ministre en charge de l’agriculture, M. Noël Koutéra Bataka.

« Avec ces nouveaux matériels au travers de notre partenariat avec le PAIEJ-SP, nous allons permettre aux jeunes entrepreneurs agricoles bénéficiaires du projet d’avoir une certification assez réduit avec leurs produits agricoles. », a affirmé M. Lombo Yao Directeur Général de l’ITRA.

Le PAIEJ-SP a depuis son lancement officiel en 2016 contribué à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo. C’est dans ce cadre que le projet a fait le choix de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes dans le développement de l’agriculture durable compte tenu du potentiel de croissance et d’insertion de jeunes en termes d’emplois salariés et non-salariés.
Le projet offre des opportunités d’emplois aux jeunes dans les chaines de valeurs dérivées de plusieurs filières, dont le maïs, le soja, le manioc, petits ruminants et volailles…

En terme de chiffres, le projet a créé 25 506 emplois directs ont été créés contre une prévision de 19 600, soit un taux de réalisation de 130,13%. Et 88 116 emplois indirects ont été créés pour un taux de réalisation de 58,74%. Il poursuit en précisant que 809 groupements sur 1000 ont été financés dans les chaines de valeurs agricoles pour un niveau de réalisation de 80,9; 774 jeunes ont été financés dans les chaines de valeurs agricoles soit un taux de réalisation de 99,23%; 12 PME sur 12 ont été formés pour un taux de réalisation de 83,67%; et enfin 3274 152 073 FCFA ont été alloués aux jeunes entrepreneurs des chaines de valeur promues.

L’ITRA est un établissement public à caractère scientifique dont l’objectif est de contribuer à réduire la pauvreté et à assurer la sécurité alimentaire durable aux populations rurales par l’accroissement des revenus et l’amélioration de la productivité agricole.

Cette cérémonie de remise d’équipements vient confirmer le rôle d’accompagnateur du PAEIJ-SP à l’endroit de ses entreprises agroalimentaires qui jouent un rôle moteur dans les chaînes de valeurs promues et la création d’opportunités d’emplois aux jeunes.

Pour rappel, la stratégie du PAEIJ-SP est basée sur l’approche chaîne de valeurs Agricoles et le développement de clusters agro-industriels afin de consolider la base industrielle du pays.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp