Agriculture : PTA-Togo,  un projet aux objectifs ambitieux

Au nombre des initiatives prises ces dernières années par le gouvernement togolais pour booster le secteur agricole, figure le Projet de Transformation Agroalimentaire du Togo (PTA-Togo). D’un montant de 35.194 milliards de FCFA, ce projet est mis en œuvre par  l’Agence de Promotion et de Développement des Agropoles du Togo (APRODAT),  sur une période de cinq ans.

Le PTA-Togo s’inscrit dans l’axe 2 du Plan national de développement (PND) qui vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

C’est un projet pilote mis en œuvre dans le cadre du Plan stratégique de développement des agropoles au Togo 2017-2030 et de l’initiative « Nourrir l’Afrique 2016-2025 ». Principalement, il vise à favoriser une croissance agricole inclusive et créatrice d’emplois. Il veut réduire les importations alimentaires grâce aux mesures d’incitation à l’investissement privé dans les filières clé (riz, maïs, soja, sésame, poulet de chair et noix de cajou) ; augmenter la part des produits agricoles transformés sur place (de 19% à 40%) grâce aux investissements privés dans l’agro-parc (90.000 T/an de riz paddy, 15.000 T/an de maïs, 10.000 T/an de soja, 10.000 T/an de noix de cajou, 10.000 T/an de sésame, une production de 03 millions de poussins/an, l’abattage de 02 millions de poulets de chair/an etc.).

Il entend créer de la richesse et des emplois pour les jeunes et les femmes etc. En outre, le PTA-Togo va faciliter les investissements privés grâce aux mesures d’appui aux politiques, à la gouvernance et aux incitations ; promouvoir le développement des chaînes de valeur grâce à la mise en place des infrastructures de soutien à la production, au stockage et à la transformation.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange