Autour de l’ITIE : Partenaires techniques et financiers en concertation

Ce vendredi 17 janvier 2014, se tient à Lomé un atelier de concertation des partenaires techniques et financiers sur le plan d’actions de la phase de conformité du Togo  à la  Norme ITIE (Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives)

En effet, après la mise en œuvre efficace de l’ITIE dans le délai imparti, le Togo s’est vu promu pays conforme  à la Norme ITIE avec le label de pays de référence, élu pour siéger au Conseil d’Administration international de l’ITIE et vainqueur du ‘’Trophée de Cristal ‘’, prix de la Présidence, pour la meilleure communication  ITIE. Ce nouveau statut acquis le 22 mai 2013, implique de nouveaux défis qui en appellent à un redoublement d’effort et à un renforcement des capacités techniques et financières des organes de mise en œuvre du processus et des différentes parties prenantes. Aussi, est-il judicieux d’échanger avec les partenaires techniques et financiers  qui ont accompagné le processus depuis son origine ainsi que ceux qui sont désireux de contribuer efficacement à l’amélioration de la gestion des revenus du secteur extractif  en apportant leur appui à la réalisation des nouveaux objectifs de l’Initiative, conformément au nouveau plan de travail adopté par le groupe multipartite de mise en œuvre du processus au Togo pour couvrir la période post conformité allant de janvier 2014 à décembre 2016. L’implication de la communauté internationale favorisera l’adoption  des meilleures pratiques de gouvernance pour accroître les chances du Togo, identifié comme pays de référence, à maintenir la qualité dans la mise en œuvre du processus ITIE après la conformité dans un élan de mobilisation nationale où se sentent impliqués tous les citoyens.

Pour le Premier Ministre son Excellence Séléagodji Ahoomey-Zunu, qui a personnellement présidé l’ouverture de l’atelier,  «  Nous tenons le bon bout  et le niveau auquel nous sommes arrivés est une reconnaissance assez encourageante ». Cette reconnaissance a-t-il ajouté, doit  être  soutenue et sauvegardée.  « Nous ne voulons pas et nous ne pouvons pas décevoir l’opinion internationale», prévient-il.  « Mais comment y parvenir au moment même où la Norme devient de plus en plus exhaustive en intégrant des informations contextuelles qui nécessitent une grande rigueur   dans la déclaration des données ? », s’est-il  demande-t-il. Aussi le Premier Ministre a-t-il appelé les partenaires techniques et financiers à apporter leur soutien pour l’efficacité et la visibilité de la mise en œuvre  de l’ITIE  à travers leur contribution au plan d’actions triennal  2014- 2016 qui tient compte du statut du Togo comme pays de référence de l’ITIE. Ce  message  a trouvé un écho favorable auprès des partenaires,  la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Mondiale qui, tout en saluant les efforts du Togo pour parvenir au statut de  pays de référence de la Norme ITIE, ont promis leur soutien.

(Phot : vue partielle de la table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp