Dernier numéro de ‘’Jeudi j’ose’’ 2017: transformer l’échec en réussite

Est-il possible en entreprenariat, de transformer l’échec en réussite?
La réponse est oui, mais cela dépendra de la capacité de l’entrepreneur à surmonter les obstacles et à prouver sa détermination, dans un environnement où le voisinage affiche son hostilité ou son pessimisme à l’idée d’entreprise.
Michel OGUMTOLA, responsable de l’entreprise “ABDOUL AZIZ”, spécialisée dans l’art plastique confirme: « J’ai commencé avec les “djimakpla” et mon entourage se moquait de moi. Aujourd’hui c’est devenu une véritable entreprise et beaucoup de gens s’ y intéressent au point de passer d’énormes commandes. C’est devenu une activité génératrice de revenus, qui me fait vivre aujourd’hui », a-t-il confié à notre rédaction.
Son point de vue est aussi partagé par Mme Luciano ALLAH-ASSOGBA, la directrice générale de “TOGOSIME”, une entreprise spécialisée dans la promotion et la valorisation des produits locaux. « Il est vraiment possible de transformer son échec en réussite  lorsqu’on y croit, lorsqu’on est déterminé et engagé.  Lorsqu’on tombe, il faut avoir le courage de se relever et à la fin,  on sera des héros. En entreprenariat, il y a vraiment des échecs.  Votre environnement qui n’épouse pas votre idée d’entreprise,  c’est à vous de montrer votre détermination à la construction de l’édifice. Il faut se donner complètement et c’est ce qui fera la réussite de l’entrepreneur », renchérit-elle. « C’était compliqué au début en 2013 parce que mon entreprise se voulait innovante et l’environnement immédiat ne comprenait pas ce que nous voulons faire. A notre niveau, nous avons usé de certaines stratégies et nous avons transformé ces difficultés en défis que nous avons réalisé »,  a poursuivi la lauréate du prix Jeune entrepreneur francophone (1ère édition).
Tous ces témoignages ont été recueillis au 26ème numéro du “Jeudi j’ose”, une initiative du FAIEJ destinée à entretenir les jeunes entrepreneurs ou start-up sur les questions entrepreneuriales autour d’un thème précis.
La dernière édition de cette initiative au titre de l’année 2017, a tenu ses promesses le 14 décembre dernier.
L’occasion était pour d’éminents panélistes de l’entreprenariat togolais, d’entretenir leurs cadets en la matière sur la transformation de l’échec en réussite.

(Photo : un panel)

 

Partager:
follow subscribe - Dernier numéro de ‘’Jeudi j'ose’’ 2017: transformer l'échec en réussite
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/dernier-numero-de-jeudi-jose-2017-transformer-lechec-en-reussite">
Twitter