Développement du volontariat international de réciprocité : l’ANVT et France Volontaires restituent les recommandations des rencontres de Lomé et de Niamey

En vue de plancher sur le développement du volontariat international de réciprocité, des acteurs du volontariat international se sont réunis à Lomé au Togo en 2016 et à Niamey (Niger) en 2017. Hier jeudi 12 juillet 2018, les recommandations issues de ces rencontres ont été restituées au cours d’un atelier organisé à Lomé par L’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) et France Volontaires.

L’atelier vise à partager avec les acteurs du volontariat togolais les orientations des rencontres de Lomé et de Niamey, et d’initier des pistes de réflexion collectives en vue de la généralisation du principe de la réciprocité dans les engagements volontaires au Togo.
En termes spécifiques, Il s’est agi pour l’ANVT et France Volontaires de faire un état des lieux de la mise en œuvre des projets initiés dans le cadre du volontariat international de réciprocité, de créer un cadre de rencontre pour les acteurs du volontariat togolais afin de capitaliser leurs expériences en termes de réciprocité et de porter collectivement une vision claire et précise du volontariat international de réciprocité au niveau togolais, de favoriser le portage collectif d’un programme multi-acteurs et multi-pays ( Sud-Nord et Sud-Sud) et de mobiliser les partenaires techniques et financiers pour sa mise en œuvre.
L’atelier a été marqué par deux panels centrés sur le partage des orientations des ateliers de Lomé et de Niamey et sur l’état du volontariat international de réciprocité au Togo.
Pour Omar Agbangba , Directeur général de l’ANVT, cet atelier intervient en prélude à une grande rencontre au cours de laquelle les recommandations de Lomé et de Niamey seront restituées aux officiels et diplomates accrédités au Togo. « Le travail que nous allons faire ici doit préparer la grande restitution avec les officiels et les diplomates de façon à ce que chaque consul, chaque ambassadeur puisse relayer l’importance de la réciprocité auprès des autorités de son pays », a-t-il indiqué.
Il est à souligner que dans le cadre du volontariat international de réciprocité, le Togo accueille chaque année des volontaires de la France, à travers France Volontaires. En contrepartie, 13 volontaires togolais ont déjà effectué des missions en France.
Par ailleurs, 4 volontaires togolais sont actuellement en mission au Mali. Réciproquement, 2 volontaires maliens séjournent au Togo.
Adandzi Kafui Hortense est l’une des volontaires togolais ayant effectué leur mission en France. Assistante de vie dans un foyer de l’Association ‘’l’Arche’’, la volontaire avait pour mission de s’occuper des personnes vivant avec un handicap mental et physique. De cette mission, la jeune fille garde un merveilleux souvenir. « Ma mission, je l’ai trouvée magnifique… Je rêvais depuis d’aller en France, de vivre en France et d’avoir des expériences en France. Le fait que l’ANVT et France Volontaires m’aient permis de réaliser ce rêve, ça fait déjà ma fierté. Je me sens utile pour la société, je me sens et importante »
Forte de cette expérience, Adandzi Kafui Hortense ambitionne d’installer au Togo, une branche de l’association ‘’ l’Arche’’, pour, a-t-elle dit, valoriser les personnes vivant avec un handicap mental ou physique.
(Photo : table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)

Partager:
follow subscribe - Développement du volontariat international de réciprocité : l’ANVT et France Volontaires restituent les recommandations des rencontres de Lomé et de Niamey
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/developpement-du-volontariat-international-de-reciprocite-lanvt-et-france-volontaires-restituent-les-recommandations-des-rencontres-de-lome-et-de-niamey">
Twitter