Entrepreneuriat des jeunes : le FAIEJ forme!

Plus de 415 jeunes porteurs d’idées d’entreprises inscrits au Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ), prennent part, à compter du lundi 25 novembre 2019, sur toute l’étendue du territoire national, à des sessions de formations qui se déroulent simultanément à Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé et Lomé.
A Lomé, c’est la maison des jeunes d’Amadahomé qui abrite la rencontre, présidée Malick Ayéva coach-formateur.
Pour lui, toute personne qui a un intérêt pour l’entrepreneuriat doit pouvoir reconnaître son “don”. «Si vous pensez que vous pouvez être entrepreneurs parce que vous avez des diplômes , vous vous trompez! Le vrai entrepreneur, est celui qui sait de quoi il est exactement capable. On peut vouloir élever des poules ou des moutons mais si on n’a pas ce don, on y arrivera jamais. Chacun de vous doit savoir quel est son don. C’est la seule condition pour réussir l’entrepreneuriat”, a martelé Malick Ayéva aux jeunes porteurs d’idées d’entreprises.
Cette formation, a-t-il souligné, est d’une importance capitale. « Le but de la manœuvre, c’est de les encadret de leur expliquer les hauts et les bas du choix qu’ils ont fait , de s’assurer qu’ils connaissent les tenants et les aboutissants de leur choix dans le secteur entrepreneurial», a-t-il indiqué.
AFOKPA Dodji, assistant aux opérations au FAIEJ , a pour sa part, rappelé aux jeunes participants qu’au terme de la formation, ils doivent rejoindre trois catégories d’autres jeunes à travers diverses approches: systémique, coopérative et individuelle ou classique.
Cette formation devra permettre aux jeunes d’avoir la culture entrepreneuriale et de se mettre ensemble pour venir à bout d’éventuelles difficultés.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp