Formation agricole : l’INFA de Tové réorganisé pour plus d’opportunités d’emplois

Au nombre des décrets adoptés en conseil des ministres hier  mercredi 24 juillet 2019, figure celui portant réorganisation de l’Institut national de formation agricole (INFA) de Tové.

En effet, dans le cadre de la modernisation de l’administration publique, l’audit effectué à l’INFA de Tové  a relevé, au regard du décret n°2000-017/PR du 08 mai 2000 portant restructuration de l’INFA de Tové, des insuffisances surtout au plan fonctionnel.
Or, la mise en œuvre du programme de développement des pôles de transformation agricole suivant l’approche chaîne de valeurs, tel que décliné dans le plan national de développement (PND), nécessite des ressources humaines qualifiées et compétentes, adaptées aux exigences de la demande du marché de l’emploi et des nouveaux enjeux.

La réforme vise à permettre à l’INFA de Tové d’offrir des modules de formation en lien avec les domaines de l’agro-industrie, de la mécanisation agricole et de la gestion intégrée de l’eau et des ressources naturelles. Cela permettra également à l’Institut d’exploiter son plein potentiel et de mettre à disposition annuellement cent cinquante (150) diplômés.

En outre, cette réforme permettra à l’INFA d’accueillir des diplômés des IFAD et des centres de formation agropastorale, de former des professionnels qui pourront poursuivre leur cursus à l’Institut Supérieur des Métiers d’Agriculture (ISMA) ou à l’Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA), et aussi d’assurer la formation continue.

(Photo:  Noël Koutéra Bataka, ministre chargé de l’Agriculture)

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange