Gouvernance au Togo: la performance des réformes à fin décembre 2017 passée en revue

Le gouvernement togolais a organisé ce mardi 10 avril 2018 la revue de la performance des réformes à fin décembre 2017.

La stratégie des réformes, adoptée par décret en septembre 2010, prévoit deux (02) revues chaque année en vue d’évaluer la performance des réformes à fin juin et à la fin de l’année.
La présente revue vise à évaluer la performance des réformes à fin décembre 2017, identifier les forces et faiblesses, proposer des réformes et des indicateurs pertinents pour les trois prochaines années.
Pour André Johnson, ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières , représentant son collègue chargé de l’Economie et des Finances, à l’ouverture de l’atelier consacré à la revue, le chantier des réformes en cours d’exécution a permis d’améliorer substantiellement la performance économique de notre pays au cours de ces dernières années mais beaucoup reste à faire. « Les récents mouvements sociopolitiques que connait notre pays risquent d’affecter négativement les efforts du Gouvernement en matière de stabilité macroéconomique », at-il déploré. « C’est par les réformes que nous pouvons améliorer notre gouvernance quotidienne des affaires publiques et privées en acceptant de changer nos habitudes de fonctionner, lesquelles ne nous ont pas permis des sauts qualitatifs », a-t-il ajouté.
A en croire André Johson, le budget programme institué dans l’espace UEMOA et en cours d’expérimentation au Togo devra conduire à une meilleure performance, grâce à la gestion axée sur les résultats.
« Il s’agit d’une approche de gestion mettant la valeur des biens et services offerts aux citoyens au cœur des préoccupations de l’action publique. Ainsi, la satisfaction des citoyens reste au premier plan de l’action du Gouvernement. Cette satisfaction sera désormais mesurée par des indicateurs de performance affectés à chaque responsable de programme désigné nommément », a-t-il expliqué.
Ainsi, poursuit le ministre, le budget programme, qui est l’un des outils de la gestion axée sur les résultats, constitue la première étape d’un processus visant à développer une culture de la performance. Désormais, la reddition des comptes de l’Etat sera complétée par des rapports annuels de performance (RAP) contenant une évaluation de l’efficacité et de l’efficience de la gestion des affaires publiques.
Le ministre de l’Environnement a par ailleurs, salué les efforts réalisés par tous les ministères et institutions de l’Etat à travers, l’élaboration de leurs budgets programmes qui n’attendent que l’adoption des derniers textes pour leur mise en œuvre, en vue de se conformer au cadre harmonisé de la gestion des finances publiques au sein de l’UEMOA.
A cet effet, des projets de décrets ont été élaborés et validés par tous les ministères et institutions de l’Etat. Il s’agit du projet de décret relatif à la fonction d’ordonnateurs, du projet de décret fixant les règles régissant la fonction de responsable de programme, du projet de décret type portant attributions, organisation et fonctionnement des directions des affaires administratives et financières, du projet de décret type portant attributions, organisation et fonctionnement des directions de planification et de suivi-évaluation ainsi que du projet de décret fixant les principes généraux d’organisation et de fonctionnement des comptes d’affectation spéciale (CAS).
Par ailleurs, pour faciliter la mise en œuvre du budget programme, plusieurs avants projets de lois et projets de décrets ont été élaborés et validés et sont relatifs à la réforme des corps de contrôle tels que la cour des comptes, l’inspection générale d’Etat, l’inspection générale des finances, l’inspection générale du trésor ainsi que les procédures de passation des marchés publics. Pour une mise en œuvre réussie du budget programme, les ministères devront aligner leurs organigrammes sur les dispositions des directives adoptées par l’UEMOA et transposées dans le corpus juridique interne du Togo.
C’est dans l’esprit de la recherche perpétuelle de performance que le Gouvernement a commandité plusieurs évaluations des réformes des finances publiques dans notre pays. Les résultats de ces différentes évaluations ont permis d’élaborer un nouveau plan d’actions de la réforme de la gestion des finances publiques sur la période 2017-2021 dont la première revue s’est tenue les 29 et 30 mars dernier.
La mise en œuvre de toutes ces réformes qui seront validées au cours de cet atelier permettra au Togo de disposer d’un cadre juridique normalisé, conforme tant aux standards internationaux qu’aux normes communautaires, répondant ainsi aux objectifs de la bonne gouvernance.
(Photo : table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)

Partager:
follow subscribe - Gouvernance au Togo: la performance des réformes à fin décembre 2017 passée en revue
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/gouvernance-au-togo-la-performance-des-reformes-a-fin-decembre-2017-passee-en-revue">
Twitter