Jeudi j’ose n°35: la qualité, un outil de vitalité et de pérennité d’une entreprise

 

C’est à la foire Adjafi ( foire des jeunes entrepreneurs) que le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) a donné rendez-vous aux jeunes pour le 35eme numéro de son rendez-vous mensuel ” Jeudi, j’ose”, tenu le jeudi 13 septembre dernier.

La rencontre a mobilisé plusieurs dizaines de jeunes entrepreneurs et porteurs d’idées d’entreprise de Lomé et ses environs. Ils ont été entretenus par Kanda Roland, gestionnaire de projet, sur le thème: ” L’introduction des normes de qualité dans les procédures des entreprises favorise-t-elle l’innovation?”.
Né après la deuxième guerre mondiale, le concept de qualité , selon le communicateur, a évolué dans le temps. Aujourd’hui, on parle de qualité totale.
La qualité, a insisté Kanda Roland, est importante pour toute entreprise. À cela, plusieurs raisons: elle permet à l’entreprise d’atteindre ses clients; la non qualité coûte plus chére ; la qualité constitue un enjeu social; etc.
” La qualité est pour l’entreprise, ce que l’air est pour l’organisme, c’est-à-dire un outil de vitalité et de pérennité de l’entreprise. La qualité, non seulement, permet à l’entreprise de satisfaire les besoins de ses clients, mais elle permet aussi d’anticiper sur ces besoins à travers les produits issus de l’innovation”, a martelé le communicateur.
Aussi Roland Kanda a- t-il appelé les jeunes entrepreneurs à mettre en place dans leur entreprise une démarche d’assurance qualité , par la certification de leurs produits.
“La certification n’est pas obligatoire mais elle est nécessaire pour une entreprise. Elle permet de démontrer aux clients que votre produit répond à ses attentes. Le terrain est rude, il y a beaucoup de produits sur le marché. Les clients vont ruer vers une entreprise certifiée parce que pour eux , le produit ou le service fourni répond à leur attente”, a expliqué le communicateur.
Parlant de la relation entre innovation et qualité, Roland Kanda a souligné que les deux visent le même objectif: la satisfaction de la clientèle et l’anticipation de ses besoins. La qualité a-t-il estimé, impacte l’innovation notamment en augmentant les bénéfices et la part de marché de l’entreprise, en améliorant la productivité etc. Toutefois, a averti le communicateur, les objectifs de la qualité doivent s’aligner sur ceux de l’innovation.
Un débat sur la communication et une séance de partage d’expériences ont mis fin à la rencontre dont l’éclat a été rehaussé par l’arrivée surprise de la Directrice générale du FAIEJ, Mme Sahouda Gbadamassi. Cette dernière a prodigué d’utiles conseils aux participants.

Partager:
follow subscribe - Jeudi j'ose n°35: la qualité, un outil de vitalité et de pérennité d'une entreprise
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/jeudi-jose-n35-la-qualite-un-outil-de-vitalite-et-de-perennite-dune-entreprise">
Twitter