L’ANADEB forme 200 leaders communautaires du Grand Lomé en élaboration de projets et recherche de financement

L’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) a formé lundi 03 décembre, environ 200 membres des CDQ et CVD des 11 cantons du Grand –Lomé (Golfe et Agoè- Nyivé) en élaboration  de projets et recherche de financement.

Il s’agit, à travers cette formation, de faire de ces  leaders  communautaires, les acteurs du développement de leur milieu, en les rendant  aptes à élaborer des projets bancables et  éligibles aux financements nationaux et étrangers.

«  Les leaders communautaires  n’arrivent pas à mobiliser des ressources pour réaliser des projets de développement de leur milieu. Et donc l’ANADEB qui est à la charge de l’accompagnement des communautés à la base a été approchée pour faciliter cette formation », explique Mme Mazalo Katanga, Directrice générale de l’ANADEB.

Par rapport au contenu de la formation, Mme Katanga précise : «  Il sera question de revoir la place des plans d’action dans le développement des quartiers. Le plan d’action, c’est ce document qu’on élabore à partir d’un diagnostic sur le développement,  c’est-à-dire qu’on interroge le développement du milieu  et on arrive à identifier les forces, les faiblesses, les atouts et les opportunités  que présente la communauté.  A partir de là, la communauté se construit une vision à partir de laquelle elle élabore des projets. La vision, c’est l’objectif ultime de la communauté. Pour réaliser cet objectif, il faut des ressources matérielles, humaines, et financières. Malheureusement, nos communautés à la base n’ont pas tous ces moyens réunis, et même le gouvernement  n’a pas tous les moyens  pour accompagner la mise en œuvre de ces plans d’action. Et donc il faut que les leaders  communautaires  aient la capacité d’aller rechercher les ressources complémentaires auprès des partenaires.  Ainsi, nous allons  d’abord situer la place des plans d’actions et revoir  le canevas des différents partenaires, parce que la façon de présenter les projets diffère d’un partenaire à un autre. Mais il y a des éléments incontournables qu’il faut maitriser  notamment en terme de coûts, de la pertinence et de la pérennité du projet ».

 

 

 

Partager:
follow subscribe - L’ANADEB forme 200 leaders communautaires du Grand Lomé en élaboration de projets et recherche de financement
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/lanadeb-forme-200-leaders-communautaires-du-grand-lome-en-elaboration-de-projets-et-recherche-de-financement">
Twitter