Le Covid-19 n’a pas cassé la dynamique de création d’entreprises au Togo

Le marasme économique mondial consécutif à la crise du coronavirus ne semble pas affecter la dynamique de création d’entreprises au Togo. Les chiffres enregistrés au premier trimestre 2020 confirment cette  assertion et portent l’espoir d’une reprise économique laborieuse après la crise.

Environ 3668 nouvelles entreprises ont été créées au Togo, au premier trimestre 2020,  dont 25% par des femmes. Ces chiffres représentent près de 90% d’entreprises créées dans le pays depuis le début de l’année, soit 4304 au total.

De façon détaillée, 1320 entreprises ont été créées en janvier ; 1168 en février ; 1180 en mars et 636 en avril. Précisément, 65% des entreprises équivalant  à 2790,  ont été enregistrées par des personnes physiques et 35% (soit 1514) par des personnes morales.  77% des entreprises, soit 3324, ont été créées par des Togolais,  et 23% , correspondant à 980 entreprises,  par des étrangers.

La tendance s’est  poursuivie  durant la première quinzaine du mois de mai avec 350 entreprises enregistrées  au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). D’ores et déjà le Togo a atteint 37,48% du nombre total d’entreprises créées en 2019.

Ces  chiffres en hausse s’expliquent par les assouplissements administratifs dans la création d’entreprises. Pour preuve, la création d’entreprises sans recours à un notaire a concerné 1187 entités, créées par des actes sous seings privés.

En 2019, le Togo était le 15ème pays réformateur au monde en matière de création d’entreprises. Jadis, il avait enregistré un record de 11.482 entreprises créées. Cette année, le pays peut faire mieux s’il maintient le même cap, tout en espérant que la crise soit incessamment maîtrisée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp