‘’Lomé-propre’’ : désherbage et curage de caniveaux ce samedi

Le traditionnel rendez-vous bimensuel de  ‘’Samedi Lomé propre’’ a été respecté  ce samedi  10 mars 2018 sur les différents sites du Grand Lomé. Une virée sur le terrain nous a permis de nous rendre compte de l’effectivité de l’opération.

 Notre périple a commencé dans le 5ème arrondissement, le long du mur d’Akossombo jusqu’à Todman. Sur ce site, environ deux cents personnes sont mobilisées pour le nettoyage des lieux, envahis par les mauvaises herbes.

Opération de désherbage également  à Attiégou   (2ème arrondissement),  le long de la voie du petit contournement. « Nous nous mobilisons chaque deux samedi du mois pour nettoyer notre quartier. Il suffit d’appeler une personne et tout le monde sort. Nous voyons que ce travail est très profitable pour notre quartier. Il y a les garçons, les filles, les élèves, les femmes parmi nous. Nous travaillons tous pour rendre notre quartier propre.

Pendant les saisons de pluies, cet endroit est impraticable parce que très salle. Nous faisons le désherbage et le nettoyage des caniveaux », explique Mawuko  AZIANKA,  Président CDQ Attiégou.

 A Adakpamé Dangbuipé, dans la zone Baguida,  c’est le curage des caniveaux construits dans  la foulée des travaux du 4è Lac. L’opération a mobilisé  les travailleurs des quartiers Adakpamé-Adjrométy, Adakpamé-Apéyémé, Adakpamé-Dangbuipé, Kpota-Dangbuipé n°2, Akodesséwa-Kponou, Kangnikopé. « Nos caniveaux sont souvent chargés parce que certaines personnes y jettent clandestinement leurs déchets et y font même leurs besoins. Notre comité de développement de quartier bénéficie donc de l’appui du Gouvernement à travers l’ANADEB pour veiller au nettoyage de notre quartier et à la sensibilisation des populations. A défaut, en cas de pluie, nous courrons de graves risques d’inondation avec les caniveaux bouchés. Ce travail auquel toute la communauté participe permet d’éviter la stagnation des eaux, les mauvaises odeurs permanentes dans le quartier et limite la pression des moustiques »,  souligne Komlan AKANHOUN, Président CDQ Adakpamé Dangbuipé).

Ces travaux apportent un grand soulagement aux riverains qui promettent de veiller désormais à ce que les caniveaux ne soient plus bouchés. « En tant que riverains,  nous apprécions ce travail et encourageons ceux qui s’y mettent ainsi que les responsables du quartier. Maintenant que les caniveaux sont curés, nous qui habitons à proximité devons veiller à ce qu’ils ne soient pas à nouveau bouchés. Plus jamais d’ordure dans les caniveaux ici parce que nous savons ce que nous endurons lorsque ces caniveaux sont chargés »,  clame Vodou,  KOKOU-GBETE,  revendeuse de produits alimentaires.

Mise en œuvre  par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), soutenue par la plateforme des CDQ et CDV du Grand –Lomé,  l’opération ‘’ Samedi Lomé propre’’ entre dans le cadre du Projet ‘’ Salubrité dans les villes du Togo’’, financé par  le PAPV (Projet d’Appui aux Populations Vulnérables).

(Photo : curage de caniveaux à Adakpamé-Dangbuipé)

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

Partager:
follow subscribe - ‘’Lomé-propre’’ : désherbage et curage de caniveaux  ce samedi
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/lome-propre-desherbage-et-curage-de-caniveaux-ce-samedi">
Twitter