Mise en œuvre des politiques culturelles locales : l’IRES-RDEC veut impliquer les artistes, promoteurs culturels et administrateurs locaux

L’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC)  a lancé hier lundi 22 mai 2017, les ateliers régionaux de renforcement de capacités des artistes, promoteurs culturels et administrateurs locaux sur la mise en œuvre des politiques culturelles locales.

Initiés avec l’appui du Fonds international pour la diversité culturelle de l’UNESCO, ces ateliers régionaux permettent  de réunir les acteurs locaux autour des questions liées à l’appropriation et à la mise en œuvre des politiques culturelles  au niveau local notamment leur prise en compte dans les Programmes de Développement Communautaire (PDC), à la problématique de la décentralisation et du rôle des animateurs des collectivités locales dans l’action culturelle afin que la culture soit mise effectivement au service du développement durable des communautés à la base.

Les rencontres se dérouleront du 22 au 26 mai à Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong.

Les communications et thématiques développées durant chaque atelier, permettront une meilleure prise de conscience des responsables locaux sur leurs responsabilités et compétences  et feront ressortir  les atouts de la culture comme levier de développement surtout à la base, lorsqu’elle est promue.

Pour les acteurs culturels que sont les artistes et les promoteurs culturels, ces ateliers vont constituer des fora d’échanges et d’appropriation des outils et mécanismes de promotion existants et les opportunités pour participer à la vie et  à l’action culturelles.

(Photo: Guy Madjé Lorenzo, Ministre en charge de la Culture)

Partager:
follow subscribe - Mise en œuvre des politiques culturelles locales : l’IRES-RDEC  veut impliquer les artistes, promoteurs culturels et administrateurs  locaux
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/mise-en-oeuvre-des-politiques-culturelles-locales-lires-rdec-veut-impliquer-les-artistes-promoteurs-culturels-et-administrateurs-locaux">
Twitter