MJU: ” Le dialogue n’est pas une obligation, c’est une volonté du Chef de l’Etat”

MJU: ” Le dialogue n’est pas une obligation, c’est une volonté du Chef de l’Etat”

Ce jeudi 15 février 2018,  s’ouvre le dialogue inter togolais tant attendu.
Afin de susciter l’intérêt et la mobilisation des jeunes militants autour de cet événement dont les conclusions vont impacter la vie de la nation togolaise, le Mouvement des jeunes Unir (MJU) a organisé hier mercredi,  une rencontre d’échange autour du thème: “Dialogue politique: quel impact?”
“Le dialogue n’est pas une obligation, c’est une volonté du Chef de l’Etat”, à déclaré Assih Mazamaesso, Déléguée Nationale adjointe du MJU, à l’ouverture de la rencontre. “C’est une énième main tendue du Chef de l’Etat”, a-t-elle insisté.
En effet, estime la Déléguée nationale, Faure Gnassingbé a montré à maintes reprises sa volonté de dialogue , notamment en proposant un projet de loi prenant en compte les revendications de l’opposition.
Aussi a-t-elle appelé les jeunes Unir à se mobiliser pour le succès de ces assises .
Abondant dans le même sens, le délégué à la mobilisation, Noël de Poukn, le trésorier Kovi Adambounou, le délégué national Malik-Kanka Natchaba…, ont tour à tour exhorté la jeunesse à rester vigilante et soudée derrière le parti lors des pourparlers.

(Photo: membres du bureau national MJU)

Partager:
follow subscribe - MJU: " Le dialogue n'est pas une obligation, c'est une volonté du Chef de l'Etat"
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/mju-le-dialogue-nest-pas-une-obligation-cest-une-volonte-du-chef-de-letat">
Twitter