Perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne: une reprise timide de la croissance

L’édition 2018 des Perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne a été lancé le 07 juin 2018 à Lomé.

Élaboré par les services du Fonds Monétaire International (FMI), ce rapport fait état d’une reprise timide de la croissance économique en Afrique subsaharienne. Il revêt selon, Kossi Assimaidou , ministre de la planification du développement, une grande signification en ce sens qu’il interpelle chaque pays à faire plus d’efforts en vue d’inverser la tendance en parvenant à nouveau à une croissance plus soutenue.
Pour le ministre, plusieurs raisons expliquent la situation actuelle.
En effet, pendant plusieurs années, la grande majorité des de la sous région a enregistré une forte croissance économique qui a contribué à leur développement.
Cette période de croissance s’appuyait sur des réformes, l’amélioration des politiques économiques, la forte hausse du prix des produits de base qui a bénéficié aux exportateurs de ces produits, et l’augmentation des flux des échanges et des investissements.
Mais cette période d’augmentation des revenus s’est interrompue en 2015. ” Il nous faut alors retrousser la manche pour reprendre le chemin de la croissance qui paraît timide à l’heure actuelle, car cette croissance de 3,4% en 2018 ne devrait pas nous satisfaire face à la croissance démographique de 2,7% à 3% que nous enregistrons chaque année et aux nombreux enjeux auxquels nous devons nous confronter tels que l’amélioration des conditions de vie de nos populations et les défis de sécurité au niveau de la sous région”, a souligné Kossi Assimaidou.
La timide reprise de la croissance selon le rapport s’explique notamment par la baisse des prix des matières premières et des termes de l’échange.
S’agissant du Togo, l’activité économique a connu une certaine baisse au cours de l’année 2018 en raison des manifestations sociopolitiques et selon les dernières estimations, la croissance économique a enregistré une décélération suite au ralentissement des activités du secteur tertiaire qui sont les plus affectées.
La croissance atteindra néanmoins 4,7% cette année et 4,5% en 2019. ” Nous restons donc déterminés, malgré les défis, à poursuivre les efforts qu’il faut pour le redressement de l’école togolaise”, a martelé le ministre de la planification du développement.
(photo:table d’honneur au lancement du rapport)

Partager:
follow subscribe - Perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne: une reprise timide de la croissance
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/perspectives-economiques-regionales-en-afrique-subsaharienne-une-reprise-timide">
Twitter