Peste porcine dans un élevage à Assahoun : les mesures pour éviter la propagation

Une peste porcine sévit depuis le 18 avril 2020 à Assahoun, préfecture de l’Avé.  Suite à la confirmation  par les services vétérinaires, le gouvernement togolais a pris une batterie  de  mesures pour éviter la propagation de l’épidémie à d’autres élevages.

Ainsi , il est décidé l’abattage et la destruction  des porcs résiduels ainsi que tous les produits dérivés dans toutes les exploitations porcines environnantes  du foyer dans le canton d’Assahoun , la désinfection et un vide sanitaire de 6 mois ; l’interdiction de mouvements des porcs , de leurs produits dérivés ainsi que le matériel d’élevage et des aliments pour animaux dans la zone d’infection pour une  période de 6 mois.

Le gouvernement souligne que la reprise de l’élevage dans ces localités se fera  après la mise en place de porcs sentinelles et sur autorisation du ministère chargé de l’élevage.

Quant aux éleveurs dont les animaux seront abattus, une indemnité leur sera accordée selon la grille d’indemnisation en vigueur au Togo.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange