Protection sociale : les artisans ont désormais leur assurance maladie

Ce mardi 14 mai 2019, consacre le lancement d’un dispositif d’assurance maladie  pour les artisans togolais. La cérémonie  présidée par Victoire Tomégah-Dogbé, ministre chargé de l’artisanat, assisté par deux autres  membres du gouvernement,    a eu lieu au Palais des Congrès de Lomé, pris d’assaut par une foule d’artisans.

Mis en place par l’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM), ce dispositif  vise à permettre aux artisans  togolais de bénéficier de la prise en charge des risques liés aux maladies  non professionnelles. Les adhérents peuvent bénéficier ainsi des soins dans les  structures sanitaires spécifiques pour une contribution financière adaptée à  leur capacité.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension des systèmes contributifs  de sécurité sociale et d’assurance sociale aux secteurs formel et informel de l’économie, et qui répond à l’axe 3 du Plan National de Développement (PND).

Au minimum  100.000 artisans togolais seront couverts par  ce dispositif  d’ici trois ans. D’ores et déjà, 10.000 artisans se sont inscrits. Ce dont s’est félicité  le ministre   chargé de l’artisanat, qui a invité les adhérents à sensibiliser leurs camardes  qui ne sont pas encore inscrits, pour une adhésion massive.  « Les soucis de prise en charge médicale ne feront plus désormais partie de votre quotidien », a déclaré Victoire Tomégah Dogbé, à l’endroit des artisans, les exhortant à être à jour  dans les cotisations,  et à éviter un usage frauduleux du produit. « Ce dispositif  ne saurait prospérer si vos cotisations ne sont pas à jour…Vous devez également éviter d’en faire un usage frauduleux  au risque de le voir échouer », a-t-elle insisté.

Même son de cloche chez Myriam Dossou,  directrice générale de l’INAM. « Vous pouvez désormais  dire avec fierté : je suis artisan, mon assurance maladie, c’est l’INAM », a –t-elle lancé.

Pour Kodjo Eklou, président de l’Union des  Chambres Régionales de Métiers (UCRM),  le lancement du dispositif de couverture maladie est la concrétisation d’un rêve  longtemps nourri par les artisans. « Ce que nous attendons depuis des années devient une réalité »,  s’est-il réjoui.  « Nous allons prendre soin de ce produit… Nous allons travailler à le renforcer pour qu’il profite  à tous les artisans  du pays, de génération en génération », a-t-il ajouté.

La cérémonie a été marquée par la signature de la convention liant l’INAM à l’UCRM et la remise symbolique de kits d’assurance maladie à des artisans.

Le dispositif sera opérationnel après trois mois de stage, délai nécessaire pour  corriger d’éventuels dysfonctionnements et manquements.

Pour rappel, la cérémonie a été organisée par le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse,  en collaboration avec le ministère  de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale, représenté par son secrétaire général.

L’artisanat est un  secteur très diversifié qui regorge d’énormes potentialités et qui sert d’appoint aux autres secteurs stratégiques du pays. Grand pourvoyeur d’emplois, il est créateur de richesses, valorise les matières premières et participe activement à l’éradication de la pauvreté au sein des populations togolaises.

(Photo : des artisans posant avec les officiels)

 

 

Partager:
follow subscribe - Protection sociale : les artisans ont désormais leur assurance maladie
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/protection-sociale-les-artisans-ont-desormais-leur-assurance-maladie">
Twitter