Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Religion au Togo/Notsé: messe de prémices du Révérend-Père Modeste Edoh AGOUTO, prêtre diocésain   

Après son ordination presbytérale qui a eu lieu à la paroisse Immatriculée Conception de Kpalime- Tsihinou dans le diocèse de Kpalime le samedi 26 Septembre 2020 par l’imposition des mains de Mgr Benoît Comlan ALOWONOU, Évêque du diocèse de Kpalime, le père Modeste Edoh AGOUTO, vicaire à la paroisse Sacré Cœur de Jésus d’Agou Avétonou dans le diocèse de Kpalime , a choisi de célébrer sa messe de prémices le dimanche 29 novembre 2020 en la paroisse Saints Pierre et Paul de Notsé son village natal.

Accueilli dans une immense  ferveur populaire entretenue par  la chorale fédérale et la fanfare de la paroisse Saints pierre et Paul de Notsé, le père Modeste Edoh AGOUTO, arborant désormais l’étole et la chasuble, a célébré avec beaucoup de joie et de reconnaissance, cette première messe qui restera à jamais gravée dans les mémoires.

Avant de suivre les textes liturgiques proposés par l’église en ce premier dimanche de l’avant, le Père Emmanuel MISSIHU,  administrateur de la paroisse Saint Pierre et Paul de Notsé , a souhaité la bienvenue à tout le peuple de Dieu parmi lequel se trouvait M. Selom komi KLASSOU , l’ex- Premier ministre du Togo, Ewéfiagan Togbui AGOKOLI IV chef canton de Notsé et président de l’Union des chefs traditionnels du Togo, des  députés à l’Assemblée Nationale, le préfet de Haho, le maire de la commune Haho 1, des agents des forces de l’ordre, des chefs traditionnels, des religieux.

Dans l’homélie,  le père Jean Marie KOGLO, administrateur à la paroisse Notre Dame de la Confiance de Kpimé Séva et responsable du site marial Notre Dame de la confiance de Kpimé Séva, a adressé en langue locale (Ewé)  et en Français,  ses encouragements  et ses félicitations au nouveau prêtre. Il a exhorté le peuple de Dieu à prier pour le nouveau prêtre ainsi que pour les vocations. S’inspirant de l’Évangile du jour, le père Jean Marie a souligné que les réponses humaines à l’appel de Dieu sont conditionnées. « Nous devons rester  éveillés en ce temps de l’avant, prier et demander pardon de nos péchés car nos  ils  nous éloignent de la voie de la sainteté », a-t-il souligné.  S’adressant au nouveau ministre du culte, il l’a exhorté à rester vigilant face à  trois choses tout au long de son ministère: le pouvoir, l’argent et la femme.

Après avoir présenté  l’offrande eucharistique,  le père Modeste, célébrant principal entouré de huit  autres prêtres, assistés de deux diacres, a reçu du peuple de Dieu ses gestes de générosité dont la plus manifeste est le don d’une chasuble et son étole, des ornements liturgiques.

Avant de donner la bénédiction solennelle, le père Modeste a présenté à nouveau sa reconnaissance à Dieu et à tous les fidèles, et martelé l’importance de la prière dans la vie du chrétien.   « Sans la grâce de Dieu, nous ne sommes rien. Soyons dépendants de la grâce de Dieu », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : «  Je vous exhorte à encourager les jeunes surtout natifs de Notsé à devenir prêtre de Jésus -Christ  afin que la moisson du Seigneur à Notsé puisse être abondante ».

La fête s’est achevée par  un  festin dans le strict respect des mesures barrières de lutte contre Covid-19.

Joseph ABOTSIGAN

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp