Sondage: Les députés des pays membres de la CEDEAO satisfaits du mandat de Faure Gnassingbé à la tête de l’institution

7,4 sur 10, c’est la note attribuée par les députés des 15 pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) au Président de la République du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, pour son mandat à la tête de l’institution sous-régionale.

Cette note émane d’un sondage réalisé par l’Institut de Prospectives et de Sécurité en Europe, entre le 15juin et le 18 juillet 2018 et dont les résultats ont été présentés hier dimanche 29 juillet 2018 à Lomé par Bruno Fanucchi, Grand reporter, ancien journaliste au quotidien ” Le Parisien” et spécialiste des questions africaines. Il était assisté pour la circonstance du président du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), Tchagnao Arimiyao.
Sur un échantillon de 1783 députés interrogés dans le cadre de ce sondage, 20% ont donné leur avis. Un taux très représentatif, selon Bruno Fanucchi.
Les députés ont eu à répondre à une dizaine de questions portant notamment sur le retour de la Mauritanie au sein de la CEDEAO, la demande d’adhésion du Maroc, la libre circulation des personnes et des biens, la sécurité et l’extrémisme religieux, la monnaie unique CEDEAO etc.
Sur la question spécique de la présidence togolaise à la CEDEAO, une large majorité de députés ont exprimé leur satisfaction, ce qui a valu une note de 7,4 sur 10 au Président togolais.
l’Institut de Prospectives et de Sécurité en Europe, un think-thank s’intéressant aux relations internationales et aux relations Europe-Afrique, a déjà réalisé un sondage à en novembre dernier à la veille du sommet Union Africaine-Union Européenne, à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Partager:
follow subscribe - Sondage: Les députés des pays membres de la CEDEAO satisfaits du mandat de Faure Gnassingbé à la tête de l'institution
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/sondage-les-deputes-des-pays-membres-de-la-cedeao-satisfaits-du-mandat-de-faure-gnassingbe-a-la-tete-de-linstitution">
Twitter