Togo : le MIFA va fournir aux exploitants agricoles des kits d’irrigation solaires

 Fournir aux exploitants agricoles , des kits d’irrigation solaires , c’est l’un des nombreux chantiers du  Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) qui entend ainsi contribuer à relever le niveau des rendements agricoles à travers l’irrigation,  une pratique  moins développée au Togo. Sur 186 000 hectares irrigables, seulement 6 190 hectares sont exploités, soit un taux de moins de 3%.

Le projet de fourniture et d’installation de kit d’irrigation solaire est destiné aux exploitants agricoles, aux maraichers, aux coopératives et aux particuliers. Concrètement, il consiste à installer, pour les bénéficiaires, des systèmes d’irrigation solaire à travers un prêt financier. Le montant de ce crédit est compris entre 1,5 et 03 millions de francs CFA. Il est remboursable sur une période de trois (03) ans à raison de 1,5 million de francs CFA sans intérêt et un reliquat au taux d’intérêt de 11%.

L’acquisition de ces kits d’irrigation solaire permettra aux producteurs de prolonger la saison agricole, d’augmenter leur productivité et par là, améliorer de façon significative le rendement agricole national, ce qui facilitera l’accroissement de leurs revenus. Par conséquent, ils pourront subvenir à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leur famille. Par-dessus tout, cela contribuera à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays.

Créé en 2018, le Mifa contribue depuis lors, et de façon considérable, au développement de l’agriculture togolaise. En deux (02) ans d’exécution, le projet a permis de mener de nombreuses actions ; a facilité le financement du secteur grâce aux partenariats qu’il a noués avec les institutions financières. A titre d’exemple, neuf (09) institutions financières nationales notamment Ecobank, BOA, Orabank, Sunu Bank, UTB, BTCI, Sogemef, Fucec et African Leader Togo ont alloué plus de 14 milliards de francs CFA à 144 000 acteurs (toute filière confondue) dont 125 000 producteurs.

En outre, les actions du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (Mifa) ont facilité la création de 162 678 emplois directs et indirects, avec à la clé une amélioration significative du revenu et des conditions de vie des agriculteurs. Il a également contribué au renforcement de capacités de nombreux acteurs. Pour cette année 2020, le mécanisme veut atteindre le financement de 50 milliards de francs CFA en faveur de 400 000 acteurs et créer au moins 450 000 emplois.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange