Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : le ministère de la sécurité en guerre contre les accidents de la route à Notsè

Le ministère de la sécurité et de la protection civile, avec le soutien technique et financier de la Fondation Hanns Seidel,  a organisé,  mardi 06 avril 2021 à Notsé, un atelier de sensibilisation sur le code de la route à l’endroit des conducteurs de taxi-motos. La rencontre qui a eu pour cadre l’Hôtel « Haho » s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation des conducteurs de taxi-motos, des jeunes et acteurs locaux sur la coproduction de la sécurité.

L’objectif de cet atelier est non seulement de rappeler aux conducteurs de taxi-motos et aux populations à la base le contenu du code de la route, mais aussi de permettre une collaboration entre les agents de sécurité et les conducteurs pour qu’ils puissent jouer un rôle dans la chaîne de coproduction de la sécurité pour un développement durable au Togo.

Les modules développés au cours de cette séance de sensibilisation sont entre autres : le profil et éthique professionnel du conducteur de taxi-moto ; la contribution du conducteur de taxi-moto ou du jeune dans la coproduction de la sécurité.

« Il a été constaté au cours des années précédentes  beaucoup de cas d’accidents et les plus impliqués étaient les conducteurs de taxi-motos. Il est ainsi important qu’on réfléchisse ensemble avec eux  sur comment éviter au maximum les cas d’accidents », a indiqué M. SODJI Kossi Ahloko, Commissaire principal de  police au cabinet du ministère de la sécurité et de la protection civile, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Il avait à ses côtés le préfet de  Haho M. Tchangani AWO, le deuxième Adjoint au maire de la commune Haho1, M. KOUMADI Komi et Ewéfiagan Togbui AGOKOLI IV chef canton de Notsé, président de l’Union des chefs traditionnels du Togo.

Le préfet  de Haho a salué cette initiative du ministère de la sécurité et de la protection civile qui, selon lui, garantit la sécurité des populations à la base. Pour lui, cette  rencontre est une occasion pour les conducteurs de taxi-motos, les acteurs locaux et les acteurs de la sécurité d’éveiller les consciences pour lutter contre l’insécurité dans la préfecture de Haho et dans les autres préfectures du Togo.

AGBO Komlavi Francois, coordonnateur National des Organisations Syndicales de Taxi-motos au Togo, a pour sa part, souligné que grâce à la mise en œuvre du programme de la police de proximité au Togo, il y a eu un changement positif des rapports jadis conflictuels entre les forces de sécurité et les populations. Il a conclu ses propos en exhortant ses pairs au respect du code de la route.

 

Joseph ABOTSIGAN

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp