Togo/Maritime : les cantines scolaires ont repris du service

Depuis le 09 novembre 2020, soit une semaine après la rentrée scolaire, la fourniture de repas aux élèves dans les cantines scolaires a repris dans la région maritime.

Dans chacune des 49 écoles de la région, bénéficiaires du  projet,  la fourniture du repas se fait dans des conditions hygiéniques strictes dictées par le contexte actuel du corona virus. Elle commence à partir de 11h30 et se déroule selon un rituel en trois phases : les élèves se mettent en rangs, se lavent les mains à tour de rôle, et prennent leur plat.

Financés par la Banque mondiale et l’Etat togolais, les cantines scolaires sont une composante du projet des Filets sociaux et services de base (FSB), mis en œuvre par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB). 315 écoles, dans les cantons les plus pauvres du Togo, bénéficient des cantines scolaires qui visent à accroître l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait, en retour, améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Depuis la fin du financement de la Banque mondiale, le 31 janvier 2020, la fourniture de repas aux élèves se poursuit sous l’approche  ‘’Cantine scolaire à contributions communautaires’’. Cette approche consiste, pour la communauté, à faire des apports en nature ou en espèces, en complément du financement de l’État.

La contribution communautaire est de 10 FCFA par repas et par enfant ;  la subvention de l’État  est de  115 FCFA  par repas.

Ainsi, ce sont près de 18 655 080 francs CFA de contribution communautaire en nature et en numéraire, soit 10 francs par élève, qui seront mobilisés en complément du financement de l’État pour les 49 écoles à cantines scolaires de la région maritime.

 

 

 

 

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp