Togo : reprise imminente des  interventions sanitaires de masse

A l’arrêt depuis  le déclenchement de la crise liée au Covid-19, les interventions sanitaires de masse  vont reprendre au Togo  à partir de ce mois de juillet 2020. Des campagnes de vaccination et de distribution de moustiquaires imprégnées sont ainsi prévues  sur l’ensemble du territoire national. Des dispositions sont prises  à cet effet et  les matériels nécessaires sont d’ores et déjà disponibles.  

Ces différentes campagnes s’inscrivent dans la politique du gouvernement visant à garantir l’accès aux soins sanitaires gratuits et de qualité pour tous. De ce fait, le pays va poursuivre sa mission de prévention de la santé publique à travers cinq (05) interventions prioritaires.

Il s’agit de la campagne de vaccination des enfants de 0 à 05 ans contre la poliomyélite dans les régions Maritime et Lomé Commune ; la campagne de vaccination contre la fièvre jaune chez les personnes âgées de 09 mois et plus à Galangashi dans le district sanitaire de l’Oti ; les cycles de chimio-prévention du paludisme saisonnier à la Sulfadoxine Pyrimétamine dans les régions Savanes, Kara et Centrale ; la campagne nationale de distribution gratuite de Moustiquaires à imprégnation durable (MID) à la population ; la campagne de Traitement de masse (TDM) à l’Albendazole, Praziquantel et l’Ivermectine contre trois (03) maladies tropicales négligées que sont les géo-helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose.

Ces campagnes seront couplées avec la supplémentation en vitamine A et le déparasitage à l’Albendazole au profit des enfants de 06 à 59 mois. Les activités sanitaires de masse se dérouleront avec les Agents de santé communautaires (ASC) des localités concernées pour chaque intervention dans le strict respect des mesures barrières contre la covid-19, ont garanti les pouvoirs publics.

Ils rassurent que les moustiquaires, les vaccins et tout ce qu’il faut pour la relance des interventions de masse sont pratiquement disponibles. Pour la réussite de la campagne, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) vont prêter main forte au Togo, ce qui rendra plus déterminantes et adéquates les actions sur le terrain.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange