Yark Damehame: ” Je le dis, je le redis, je le réaffirme: il n’y a rien eu à Kparatao dans la nuit du 24 au 25 février “

Depuis quelques jours, une information postée sur les réseaux sociaux et reprise par certains médias, font état de ce que des militaires auraient passé à tabac des habitants de Kparatao( Sokodé) dans la nuit du 24 au 25 février 2018.

En conférence de presse ce mercredi après-midi à son cabinet, le ministre de la sécurité et de la protection civile a tenu à démentir cette information. Pour Yark Damehame, il s’agit purement et simplement d’une information fausse et sans fondement. ” Je le dis, je le redis, je le réaffirme: il n’y a rien eu à Kparatao dans la nuit du 24 au 25 février”, a-t-il insisté, expliquant que l’information en question avait été postée sur les réseaux sociaux par un jeune de Kparatao qui, dans la foulée avait été interpellé avec son père par le Chef du village qui les avait vivement réprimandés.
Le ministre a par ailleurs déploré que l’information ait été reprise par des journalistes sans aucune vérification. Aussi a-t-il appelé la presse dans son ensemble au professionnalisme et au respect des règles régissant la profession.
Message également martelé à l’endroit de la presse par Guy Madjé Lorenzo, ministre chargé de la communication, également présent à la conférence de presse. ” Vous devez éviter, vu les moments que traverse notre pays, de jeter de l’huile sur le feu”, a-t-il exhorté. ” La paix est fondamentale dans notre pays et nous devons y concourir”, a-t-il ajouté.

Partager:
follow subscribe - Yark Damehame: " Je le dis, je le redis, je le réaffirme: il n'y a rien eu à Kparatao dans la nuit du 24 au 25 février "
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/yark-damehame-je-le-dis-je-le-redis-je-le-reaffirme-il-ny-a-rien-eu-a-kparatao-dans-la-nuit-du-24-au-25-fevrier">
Twitter