16è forum AGOA : la société civile et le secteur privé ouvrent le bal!

La rencontre de haut niveau secteur privé et société civile dans le cadre du 16èmeforum de l’AGOA s’est ouverte ce mardi 08 août 2017 à Lomé, sur le thème : « les Etats-Unis et l’Afrique : partenariat pour la prospérité à travers le commerce ».

Pour le Premier Ministre Sélom Klassou, présidant la cérémonie d’ouverture, cette rencontre permet, d’une part, aux opérateurs, entrepreneurs et investisseurs privés des pays africains éligibles à l’AGOA de mieux se connaitre et d’exploiter les potentialités des marchés intérieurs, contribuant ainsi à une meilleure intégration des marchés nationaux.

D’autre part, a-t-il indiqué  « le rendez-vous de Lomé permet aux acteurs du secteur privé africain d’échanger avec leurs homologues américains sur les meilleurs moyens d’optimiser le privilège que constitue le visa AGOA pour l’exportation de nos produits agricoles et miniers transformés sur le marché américain où, les goûts et les centres d’intérêt des consommateurs sont très diversifiés faisant du dynamique de ce marché une manne évidente pour nos pays ».

La rencontre  offre aussi, selon Sélom Klassou, des cadres de discussions par excellence pour lever les goulots d’étranglements observés dans la mise en œuvre de cet accord de partenariat entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays éligibles de l’Afrique subsaharienne. « Le 16ème forum AGOA de la coopération commerciale et économique de Lomé est donc une opportunité pour l’Afrique subsaharienne de passer en revue les difficultés et relever les défis d’une croissance accélérée, durable et inclusive. Nous devons tous ensemble et de façon courageuse et résolue prendre les mesures diligentes qui s’imposent », a insisté le Premier Ministre togolais.

Pour le Chef du gouvernement, l’enjeu est de taille pour l’Afrique. « La société civile et le secteur privé ont le devoir de proposer les meilleures solutions et les stratégies les plus appropriées pour booster les exportations du continent vers les Etats-Unis d’Amérique » a-t-il martelé, avant de souligner : « Les assises de Lomé doivent servir de catalyseurs pour réaliser nos rêves communs et de faire effectivement du commerce, un levier incontournable pour accroître sensiblement les richesses de nos nations et améliorer les conditions de vie de nos peuples ».

(Photo : vue partielle de la table d’honneur à l’ouverture des assises ; le Premier Ministre Sélom Klassou, 1er à partir de la gauche)

 

 

 

 

 

 

Partager:

Facebook
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
http://www.manationtogo.com/16e-forum-agoa-lome-au-coeur-de-levenement/">
Twitter