Opération Lomé propre : la défécation dans les terre-pleins centraux rend le travail difficile dans la zone portuaire

Samedi dernier, les 450 personnes mobilisées pour l’ opération  ‘’Lomé propre’’, sur la route Lomé-Aného,  dans la zone portuaire, ont passé un sale temps ! Et pour cause, le site retenu pour être nettoyé,  était couvert de matières fécales humaines. L’air y était irrespirable, l’atmosphère invivable. C’est dans ces conditions pour le moins extrêmes, que bon gré mal gré, les travailleurs  munis de houes, de coupe-coupe, de râteaux, de balais… ont accompli leur tâche.

Depuis quelque temps, les terre-pleins  centraux aménagés  au niveau du  Rond –pont Port-Carrefour Ramatou  sont  devenus un  lieu  d’incivisme notoire : on y défèque à loisir , on y jette sans gêne  toutes sortes d’ordures .

« C’est inimaginable, ce que font les gens là –bas. Comment peut-on agir ainsi ? », s’indigne Keme Eklou,  président CVD Baguida. «Nous allons saisir les responsables d’ANADEB pour qu’une solution soit trouvée à  cette situation », ajoute-t-il.

Certains usagers de ce tronçon sont tout aussi remontés contre cette situation qu’ils qualifient de « bêtise humaine ». « Ceux qui font ça, méritent des fessées », lance une femme assise derrière un étalage de poissons frais au carrefour CIMTOGO.  « Ces gens sont-ils vraiment des Togolais ? Je ne crois pas ! Autrement, ils n’agiraient  pas de cette façon », s’emporte un vendeur de fan.

Face à cette situation qui risque de perdurer si rien n’est fait,  les  autorités municipales  sont interpellées.

Pour rappel, l’opération  ‘’Lomé propre’’ a lieu toutes les deux semaines. Elle est instituée par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), bras opérationnel du ministère  chargé du développement à la base. Environ 6000 balayeurs mobilisés dans les quartiers du Grand- Lomé, bénéficiaires du Programme de Développement Communautaire en Zone Urbaine (PDC –zu), piloté par l’ANADEB) , participent à l’opération. Ils sont répartis sur 11 sites.

Dans la zone portuaire, une dizaine de quartiers sont impliqués dans l’opération. Il s’agit notamment  d’Adakpamé-Adjrométi, Adakpamé-Apéyémé, Adakpamé-Dangbuipé, Kpota-Dangbuipé n°2, Akodesséwa-Kponou, Kangnikopé, Adamavo,  Baguida et Kpogan .

(Photo : les balayeurs démotivés)

 

 

 

Partager:

Facebook
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
http://www.manationtogo.com/operation-lome-propre-la-defecation-dans-les-terre-pleins-centraux-rend-le-travail-difficile-dans-la-zone-portuaire/">
Twitter