Adou Sébou, Coordonnateur du mouvement ” Les Jeunes Républicains” : « La place des élèves ne se trouve pas dans la rue»

 

‘Les revendications salariales de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), sont légitimes. Mais elles ne doivent pas être un prétexte pour les élèves de se livrer à l’incivilité’.

Tel est le point de vue d’Adou Sébou, coordonnateur et porte-parole du mouvement dénommé « les jeunes républicains », dont le but est de préserver les valeurs républicaines.

Cette intervention fait suite aux dégâts collatéraux observés à la suite des différents mouvements de grèves lancés par des syndicalistes dans le pays.

Selon lui, ‘ la place des élèves ne se trouve pas dans les rues. Ils doivent bien au contraire être dans les salles de cours, ou dans les bibliothèques. Au cas où les salles de cours sont fermées pour cause de grèves, ils doivent rester à la maison pour réviser les leçons parce que pour nous, l’école c’est le socle même de la République’, a-t-il expliqué dans l’entretien qui suit :

Manationtogo.com : Quels devraient être selon vous, les moyens de revendication de la STT ?

Adou Sébou : Nous, jeunes républicains, estimons que les revendications salariales de la STT sont légitimes, raison pour laquelle nous exhortons le gouvernement à trouver des solutions aux préoccupations des fonctionnaires. Mais nous disons également que les revendications salariales ne doivent pas constituer un prétexte pour les élèves de se livrer à des actes inciviques (brûlures de drapeaux, descente dans les rues etc.…). La place des élèves ne se trouve pas dans la rue. Ils doivent bien au contraire être dans les salles de cours, ou dans les bibliothèques. Au cas où les salles de cours sont fermées pour cause de grèves, ils doivent rester à la maison pour réviser les leçons parce que pour nous, l’école c’est le socle même de la République. On va à l’école pour apprendre à porter les valeurs de la République ; en aucun cas, nous n’accepterons que   l’école devienne un endroit de propagation des incivilités. Nous lançons donc un appel au gouvernement, aux enseignants, aux parents d’élèves ou aux élèves afin que chacun de son côté mette de l’eau dans son vin, pour un retour à la normale.

Manationtogo.com : Est-ce à dire que les revendications salariales interviennent à un moment inopportun ?

Adou Sébou : Nous n’avons jamais dit que les fonctionnaires n’avaient pas le droit de grever ou de faire des revendications salariales. Nous disons que les revendications salariales sont justes et légitimes. Il faut que le gouvernement fasse l’effort de les satisfaire. Mais compte tenu de la riche expérience que nous avons, nous martelons que la place des élèves ne se trouve pas dans les rues.

Manationtogo.com : Les élèves étaient dans les rues pour réclamer leurs cours ; or nous savons que le droit à l’éducation est fondamental!

Adou Sébou : Pourquoi les élèves réclament-ils les cours ? Il faut que nous appelions les enseignants à une prise de conscience professionnelle. Parce que ‘dire que les cours sont considérés comme faits’, c’est une façon d’inciter les élèves à descendre dans les rues.

Manationtogo.com : Est-ce des reproches à l’endroit de la STT ?

Adou Sébou : Nous ne sommes pas venus reprocher quoi que ce soit à la STT. Nous disons et maintenons qu’il est impérieux de préserver l’intégrité physique des élèves. Ils ne doivent pas être livrés à eux-mêmes au moment où les travailleurs revendiquent des salaires. Ceux qui lancent les mouvements de grève doivent recadrer leurs actions, afin que la vie de nos enfants soit préservée.

Manationtogo.com : Il y a pourtant quelques années, vous étiez leader à la tête de différents mouvements de revendication des droits des étudiants sur le campus universitaire.

Adou Sébou : Bien sûr, mais le monde estudiantin et le monde professionnel, c’est deux milieux différents. Dans le contexte professionnel, l’employeur a toujours en face de lui des employés. Ce qui n’est pas le cas à l’Université.

Partager:
follow subscribe - Adou Sébou,  Coordonnateur du mouvement " Les Jeunes Républicains" : « La place des élèves ne se trouve pas dans la rue»
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/adou-sebou-coordonnateur-du-mouvement-les-jeunes-republicains-la-place-des-eleves-ne-se-trouve-pas-dans-la-rue">
Twitter