Agriculture : ZAAP, agropoles, aménagements hydro-agricoles, dessouchage, la stratégie de l’Etat pour mettre en valeur  les terres arables

Le  Togo dispose de 3,6 millions  d’hectares de terres arables  mais seulement 45% sont mises en valeur.  Une situation qui  pourrait constituer un frein aux ambitions de l’Etat pour le secteur agricole.  Aussi, afin d’augmenter les  surfaces cultivées le gouvernement  entreprend plusieurs  initiatives.

La création d’agropoles, ces formes d’entreprises agricoles circonscrites dans une aire géographique donnée, participe également de cette dynamique. Au total  10 zones du territoire sont concernées. Ces espaces verront naître des infrastructures logistiques qui faciliteront la mise en place de parcs agro-industriels (électrification, eaux, télécommunications) et pour cela, il va investir dans les infrastructures sur fond agro-public. La construction de l’agropole de Kara est estimée à 65 milliards de francs CFA et les premiers travaux ont déjà commencé.

Par ailleurs, la mise en place des aménagements hydro-agricoles ; la campagne de dessouchage de 500.000 ha  à un prix subventionné ; la création de 400 Zones d’aménagement agricole (ZAAP) comportant des retenues d’eau à raison d’une ZAAP par canton dont 30% de chaque superficie seront réservées uniquement aux femmes, interviendront pour créer un cadre favorable à l’implication du secteur privé pour une agriculture moderne, mécanisée et plus productive.

(Photo: aménagements hydro-agricoles à Mission-Tové)

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange