Écho du dialogue: les Togolais iront aux urnes avant fin novembre 2018

La classe politique togolaise s’était retrouvée hier mercredi 27 juin 2018 à l’hôtel 2 février pour un nouveau round de discussions en présence des facilitateurs.

Au terme d’une journée marquée par plusieurs échanges, les Présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Condé ont pris acte des préoccupations des acteurs politiques togolais et réaffirmé la nécessité de tenir les élections avant fin novembre 2018. Cette décision était très attendue, les élections ne pouvant être sans cesse repoussées.
Ils ont à cet effet :
– Invité les parties prenantes à s’abstenir de tout acte pouvant constituer une menace pour la paix
– Demandé aux parties de faire preuve de retenue
– Félicité le Gouvernement pour les mesures d’apaisement et l’encouragent à envisager la libération d’autres détenus
– Encouragé le Gouvernement à étudier la possibilité de manifester partout dans le respect des textes et lois en vigueur
– Invité les citoyens togolais à collaborer pour que les armes dérobées soient retrouvées
– Salué l’accord entre les parties prenantes pour prolonger le mandat des députés jusqu’aux prochaines élections
– Indiqué que les préparatifs des élections restent suspendus
– Indiqué qu’en tout état de cause, les élections se tiennent avant fin novembre 2018 dans le respect de la constitution
– Invité les parties à poursuivre les concertations pour aboutir à un consensus
– Indiqué qu’ils rendront compte au prochain Sommet de la Cedeao qui se tiendra fin juillet 2018.
Rendez vous est donc pris pour la feuille de route qui sera annoncée en juillet prochain.

(Photo: les deux facilitateurs; Alpha Condé à droite)

Partager:
follow subscribe - Écho du dialogue: les Togolais iront aux urnes avant fin novembre 2018
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/echo-du-dialogue-les-togolais-iront-aux-urnes-avant-fin-novembre-2018">
Twitter