Edem Kodjo: Un esprit éclairé au service de l’Afrique

Deux fois Premier Ministre  du Togo ,  actuel Président de la Fondation Pax Africana,  Edem Kodjo est désormais membre du panel du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP). Créé en 2003 par les dirigeants africains  de l’Union Africaine (UA),  le MAEP  est un outil d’auto surveillance grâce  auquel, les experts , les gouvernements et la société évaluent les performances des pays en matière de démocratie, des droits de l’homme, de la bonne gouvernance…

Cette nomination de M. Kodjo , ayant déjà occupé plusieurs hautes fonctions et très sollicité en Afrique dans la résolution des conflits , est une illustration du charisme, de la compétence et des qualités de l’homme.

Edem Kodjo :  le parcours

Edem Kodjo est né le 23 mai 1938 à Sokodé , chef lieu de la préfecture de Tchaoudjo et de la région centrale.

A la fin des années 1950  Edem Kodjo part en France et s’inscrit à la faculté des sciences économiques et de gestion à Rennes. Il est ensuite diplômé de l’École nationale d’administration française (promotion Blaise Pascal, sortie en 1964).

En 1967, il rentre au Togo et devient secrétaire général du ministère des Finances. Deux ans plus tard, il participe à la fondation du Rassemblement du peuple togolais (RPT) dont il est le secrétaire général de 1969 à 1971, immédiatement derrière le président Gnassingbé Eyadéma.

Il occupe parallèlement le poste de gouverneur du Fonds monétaire international (1967-1973) et entre au gouvernement en 1973 en tant que ministre de l’Economie. Gouverneur de la Banque africaine de développement de 1973 à 1976, il revient au gouvernement aux Affaires étrangères, de 1976 à 1978, date à laquelle il est élu secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, actuelle UA) grâce au soutien du président Eyadéma et sur recommandation particulière du président du Sénégal Léopold Sédar Senghor. Il y restera jusqu’en 1983.

A la tête de cette organisation continentale, il fit face à la crise du sahara occidental, et fut à l’origine du Plan de Lagos.

A la fin de son mandat, il est en conflit ouvert avec le président  Eyadéma . Il repart alors en France pour enseigner l’économie à l’université parisienne de la Sorbonne. De cette époque date sa rupture progressive avec le général Eyadéma.

Edem Kodjo réapparaît en 1990, au début de l’agitation au Togo, comme opposant à son ancien mentor. Après la conférence nationale (juillet-août) qui lance le processus de transition démocratique, il crée son propre parti politique,  Union Togolaise pour la Démocratie (UTD) et à l’approche de l’élection présidentielle d’août 1993, il est choisi comme candidat unique par l’opposition, mais celle-ci décide finalement de boycotter le scrutin.

En 1994, le front d’opposition remporte la majorité à l’Assemblée nationale  et  M. Kodjo devient Premier ministre , poste qu’il occupe jusqu’en 1996.

Après son départ de la primature , il renforce son parti grâce a la fusion avec 3 autres partis d’opposition et crée la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP).

Le 9 juin 2005, le président Faure Essozimna Gnassingbé l’appelle pour former un gouvernement et rétablir le calme dans le pays suite aux troubles survenus après la mort de Gnassingbé Eyadema.

Lorsqu’en 2006 il quitte la primature, il est nommé ministre d’État à la présidence de la République togolaise.

Aujourd’hui ,  à la tête  de la Fondation  « PAX AFRICANA», un organe de prévention et de résolution de conflits  en Afrique,  qu’il crée en 2010,  Edem Kodjo est sollicité  un peu partout sur le continent.

Edem Kodjo est auteur de plusieurs ouvrages  dont “Et demain l’Afrique“, “L’occident: du déclin au défi”,   “Au commencement était le glaive”, “Lettre ouverte à l’Afrique cinquantenaire”. Professeur de Patrologie à l’Université Saint-Paul de Lomé, il a publié ”Les pères de l’église. L’élaboration de la doctrine chrétienne de la fin du Ier siècle au Ve siècle”.

M. Kodjo est marié et père de quatre enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange