Finance inclusive: Le FNFI envisage son autonomie financière d’ici 2019

Un an après la mise en place du secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel, le Chef de ce département, Assih Mazamesso a rencontré la presse ce mardi 18 septembre 2018 pour faire le bilan.

Un bilan largement positif notamment en ce qui concerne le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), qui relève de ce département.
En effet, selon Mazamesso Assih, à la date du 30 juin 2018, les fonds reçus par le FNFI r de l’Etat et des bailleurs s’élèvent à 30 milliards de FCFA. Quant au volume de crédits octroyés, il s’élève à 75 milliards de FCFA, grâce au système de revolving.
Le taux de recouvrement des crédits est passé de 63 à 93%, soit un bond de 30% . Championne dans le remboursement, la région des Savanes qui enregistre un taux de 100%.
Concernant le gap de 7% qui représente 3 milliards de FCFA d’impayés, la secrétaire d’État rassure qu’il sera progressivement comblé grâce à l’accompagnement le Fonds met en place pour les bénéficiaires .” Les 7% restants, ce ne sont pas des pertes mais des retards”, a-t-elle insisté.
Comme perspectives, Assih Mazamesso annonce la mise en place de nouveaux produits, et surtout l’autonomie financière du FNFI à partir de 2019, année au cours de laquelle l’Etat amorcera son retrait.
” Le schéma d’autonomisation, c’est une stratégie et c’est des mécanismes de financement qui nous permettront d’y arriver”. À partir de 2019 donc, le Fonds va s’appuyer sur le partenariat public-privé pour continuer à fonctionner.
Parlant du secteur informel, la secrétaire d’Etat s’est réjouie de sa bonne santé. Des acteurs de ce secteurs s’en sortent bien, a-t-elle fait remarquer.

Partager:
follow subscribe - Finance inclusive: Le FNFI envisage son autonomie financière d'ici 2019
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/finance-inclusive-le-fnfi-envisage-son-autonomie-financiere-dici-2019">
Twitter