L’ESMC expliquée aux députés

Le Gérant statutaire de l’Entreprise Sociale de Marché Commun (ESMC), M. Sama Essohamlon, a entretenu hier mercredi 20 juin 2018 à l’Assemblée nationale, les députés membres  du Forum Parlementaire pour les ODD (Objectifs  de Développement Durable),  sur son initiative. Il  s’est agi d’éclairer les représentants du peuple sur les activités de cette entreprise,  basées sur la réalisation des ODD.

Pour M. Sama  Essohamlon, l’ESMC est avant tout une philanthropie à visée industrielle et commerciale. C’est en cela que réside  le  caractère innovant de l’initiative  a-t-il souligné : « faire du bien à l’être humain devient une activité industrielle et commerciale »

L’ESMC,  selon le Gérant statutaire, c’est aussi et surtout un instrument capable de contribuer aux côtés du gouvernement, à la réalisation des ODD. « Nous allons,  par cet instrument, montrer que nous allons dans la droite ligne du gouvernement engagé dans la lutte contre la pauvreté », a-t-il déclaré avant d’entrer dans le vif du sujet.

Plateforme intégrant les opérateurs économiques  de sorte à ouvrir toute la communauté aux marchés, dans le  cadre de la réalisation des ODD, l’ ESMC est une nouvelle forme d’organisation des  affaires commerciales,  basée sur le concept qui consiste , avant toute affaire commerciale, à créer le client, à le rendre solvable et à le fidéliser. Ceci dans le but d’éliminer le manque de clientèle, les risques d’endettement, le manque de pouvoir d’achat  et le manque d’emploi des ressources, toutes choses qui empêchent la prospérité optimale des affaires commerciales.

Quatre activités sont menées sur la plateforme : la souscription pour soi et pour tiers aux comptes marchands et aux bons de consommation qui permet au souscripteur d’acquérir des marchandises à partir de son Bon d’Achat neutre et décider de le revendre sur la plateforme ESMC en vue de réaliser des bénéfices ;  l’acheteur-revendeur en ligne contre l’Ordre de prélèvement irrévocable (OPI) est nécessairement une personne physique qui acquiert son Bien à partir de son Bon d’Achat neutre et décider de le revendre sur la plateforme ESMC en vue de réaliser des bénéfices ;  l’achat-vente réciproques qui permet à tout opérateur économique d’assurer ses achats et ventes en réciproque sur la plateforme ESMC ;  les prestataires de la production commune permet à toute personne détentrice de Compte Marchand sur la plateforme ESMC de mettre à volonté son expertise ou son savoir-faire à la disposition de la communauté dans son domaine de compétence.

L’exposé du Gérant statutaire de l’ESMC a suscité un débat passionnant, preuve de l’intérêt que portent les élus du peuple à cette initiative.

Pour le député Tchassé Awoèdèou qui s’est dit convaincu par les explications, les élus du peuple doivent s’impliquer activement dans leur localité respective  pour le succès de l’ESMC.  «Nous devons nous approprier cette information pour que le déploiement de l’entreprise ne se fasse pas en vase clos mais avec nous les élus du peuple », a-t-il martelé.

A ce jour,  812.988 Togolais sont inscrits sur la plateforme ESMC sur un total de 1 million attendus d’ici 5ans.

(Photo : table d’honneur lors de la séance ; M. Sama Essohamlon, au milieu)

 

 

 

 

 

 

Partager:
follow subscribe - L’ESMC expliquée aux députés
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/lesmc-expliquee-aux-deputes">
Twitter