Pour la résolution de la crise: le FAR propose la guérison des blessures du passé

“La politique constructive contre la politique du chaos” , c’est le credo du Front des Architectes de la République (FAR), un mouvement politique lancé hier mardi 27 mars 2018 à Lomé.

Créé sous l’instigation du mouvement ” le Monument de secours” et d’autres acteurs de la société civile, le FAR veut œuvrer pour un renouvellement de la mentalité politique en agissant sur les consciences. ” Les Togolais ont besoin d’une guérison de conscience de toutes les formes de blessures que la vie politique leur a données”, souligne le Pasteur Johannes Bavon, président du FAR. ” Le Togo a donné naissance à un système qui le détruit; un système de haine, de repli identitaire et ethnique dont nous avons hérité depuis des décennies, même avant l’indépendance”, précise-t-il.
Pour le FAR , il est donc important d’agir sur les consciences afin de rompre avec ce système ” qui coûte cher aux Togolais” , selon les termes du pasteur Bavon.
Pour y parvenir, le FAR propose une campagne de guérison et une sensibilisation des consciences.
Pour le succès du dialogue en cours, le pasteur Bavon lance cet appel: ” Que les acteurs politiques ne visent pas les hommes, ni un parti politique mais que des mesures constitutionnelles, des réformes incluant l’assainissement du cadre électoral… que tout soit fait dans le sens de commencer une nouvelle vie politique”.

Partager:
follow subscribe - Pour la résolution de la crise: le FAR propose la guérison des blessures du passé
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/pour-la-resolution-de-la-crise-le-far-propose-la-guerison-des-blessures-du-passe">
Twitter