SAM: un outil de lutte contre la contrebande et la contrefaçon 

Les pays africains, dont le Togo, sont victimes de nombreuses pratiques illégales qui provoquent un écart considérable entre les taxes dues et les montants perçus réellement. Pour mettre fin à cette pratique l’Office Togolais des Recettes (OTR) a échangé avec les professionnels des médias  jeudi 13 août 2020 sur le nouveau système de marquage des produits :   le Système  Automatisé de Marquage (SAM).

Ce système est une solution de suivi et de traçabilité à l’aide de timbres d’accise sécurisés pour lutter contre la contrebande, les contrefaçons et donc protéger les producteurs honnêtes qui contribuent à la santé économique du Togo ;  lutter contre la concurrence déloyale et protéger les consommateurs contre les produits illicites et  dangereux.

Pour le directeur du contrôle fiscal de l’OTR, Peter Dossou KPONOR  le gouvernement a opéré  cette réforme pour avoir une  maîtrise sur les produits qui entrent  sur le territoire national. « Cela permettra également à l’OTR d’accentuer la lutte contre la fraude pour améliorer la collecte des taxes pour financer les projets de développement de l’Etat », a-t-il ajouté.

Avec cette réforme, le Togo devient pionnier en la matière au sein de l’UEMOA, et son cadre légal introduit déjà le SAM à travers la loi de des finances gestion 2020.

Soulignons  que l’introduction du SAM est l’une des actions du plan stratégique de 2018-2022 de l’OTR pour mobiliser les recettes fiscales et douanières, au bénéfice des citoyens. Son entrée en vigueur est prévue pour le 1er septembre 2020.

(Photo : Responsables de l’OTR face à la presse)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Secured By miniOrange