Situation politique et économique au Togo : le CJD se réjouit de la stabilité retrouvée et demande l’accélération des processus électoraux

En conférence de presse ce samedi 26 mai 2018, le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD), en collaboration avec le Collectif des organisations pour une diplomatie non gouvernementale, s’est prononcé sur la situation politique et économique actuelle au Togo.

A cet effet, le CJD s’est réjoui de la stabilité retrouvée après les troubles socio-politiques marqués par des manifestations « violentes » sur fond de revendications des réformes constitutionnelles et institutionnelles. « Depuis quelques jours, les Togolais vaquent librement à leurs occupations. Plus de panique dans le pays. La psychose qui s’était emparée des populations s’est petit à petit dissipée. Les activités économiques reprennent. Les boutiques s’ouvrent normalement. Les sociétés d’Etat, parapubliques, les entreprises privées dont les indicateurs étaient au rouge pendant huit mois de douleurs, retrouvent progressivement leur couleur verte habituelle. Depuis un moment, des centaines de Togolais qui s’étaient déplacés en raison des violences inouïes et gratuites retournent dans leur milieu de vie. L’horizon du chaos que des milliers de Togolais s’imaginaient a complètement disparu. Les Togolais peuvent commencer déjà par espérer la paix, la quiétude, la stabilité et le développement intégral pour l’avenir de leur pays », se félicite le CJD.
Et pourtant, il n’a y a pas longtemps, rappelle le CJD, le Togo avait frôlé la catastrophe. « Des manifestations politiques autorisées par les premières autorités du pays avaient pris une tournure très violente. Des morts, des blessés, des arrestations, des édifices publics et privés endommagés, des commerces et autres biens privés détruits. Certains Togolais étaient devenus très violents pendant cette période difficile. On montait des Togolais contre les Togolais. On appelait à la violence, à la destruction du pays. Une partie de la diaspora ne voulait pas entendre raison, prête à mettre en péril la vie harmonieuse des Togolais dans leur diversité », se souvient le CJD.
Pendant cette période trouble, estime le CJD, les autorités togolaises, à commencer par le Chef de l’Etat, ont pris de la hauteur, multipliant les rappels à l’ordre et les mesures d’apaisement. « Aujourd’hui c’est chose faite. Les forces de l’ordre, de sécurité et de défense ont fait preuve de professionnalisme et ont maitrisé la situation sécuritaire dans notre pays. Le chaos dont rêvaient les ennemis du Togo est évité », souligne le Collectif.
Ainsi, dans le contexte actuel marqué par la stabilité retrouvée, le CJD tout en remerciant les autorités pour leurs efforts, leur demande d’accélérer les processus électoraux afin que le référendum, les élections locales et les législatives puissent se tenir dans les délais légaux. « Le temps passe. La Communauté internationale protège le droit et la légalité. Nous, Togolais, devrons aussi nous y attacher fortement. Le droit qui régit le Togo oblige les Togolais à aller aux élections en cette année 2018 », martèle le CJD. « Que faut-il attendre encore ? Pourquoi vouloir choisir délibérément perdre du temps et prendre le risque de créer un vide juridique dont les conséquences seront imprévisibles ?», se demande le Collectif.
(Photo : Table d’honneur lors de la conférence de presse)

Partager:
follow subscribe - Situation politique et économique au Togo : le CJD se réjouit de la stabilité retrouvée et demande l’accélération des processus électoraux
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/situation-politique-et-economique-au-togo-le-cjd-se-rejouit-de-la-stabilite-retrouvee-et-demande-lacceleration-des-processus-electoraux">
Twitter