Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Cantonnage : 780 communautés bénéficiaires dans les Plateaux

L’agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) met en œuvre depuis 2014,  le projet de cantonnage qui vise à maintenir les abords des chaussées, les ouvrages de drainage et d’assainissement dans un état de propreté permanent afin de garantir la visibilité sur les routes et pistes rurales et d’assurer le bon écoulement des eaux pluviales et de ruissellement.

Désherbage, élagage des branches d’arbres qui avancent sur l’emprise des voies, remblayage des nids de poules principales, curage de caniveaux, dessouchage des arbustes, traçage  de rigoles… sont les principales activités du projet qui mobilisent les travailleurs de janvier à décembre sauf en février.

Financé par la SAFER (Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier),  ce projet bénéficie d’un accompagnement technique du ministère en charge des Travaux publics dans l’identification des pistes et le suivi de l’exécution du projet. Dans l’exécution du projet, l’ANADEB s’occupe de la mobilisation des communautés, la mise en place et la redynamisation des CDB (comités de développement à la base) et l’ouverture de comptes pour les employés du projet.

En 2019, le projet a mobilisé 1 672 CDB à la base (CDB) ; 3 950 km de  pistes et 1 795 km de routes ont été entretenues à l’échelle nationale.

Dans la région des Plateaux 780 communautés sont bénéficiaire du projet Cantonnage couvrant les 12 préfectures de la région. Le travail se fait sur 2054,3 Km de route et piste, sur une période de janvier à décembre à l’exception du mois de février (11 mois)

Chaque mois, l’activité mobilise en moyenne 8759 participants dont 1459 Femmes et 7300 hommes

Au cours de l’année 2020, 656 Communautés de développement à la base (CDB) ont été formés pour le CANTONNAGE.

(Photo : image d’archives)

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp