Togo : le HCTE officiellement installé

Les 77 délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Exterieur (HTCE), ont été officiellement installés vendredi 29 novembre 2019 à Lomé, par le premier ministre Selim Klassou.

Ces représentants du Togo dans leurs différents pays d’accueil, composent donc une plateforme permanente d’échanges et d’initiatives, dont le but premier, est de créer une synergie d’actions entre les Togolais de l’extérieur, le gouvernement et leurs concitoyens vivant au pays. Installés, ils sont ainsi officiellement renvoyés à leur mission.
L’installation du HCTE a été faite dans le cadre des activités du Forum « HCTE-Réussites diaspora », qui a démarré à Lomé le jeudi 28 novembre. C’est une initiative du gouvernement togolais qui vise à rassembler tous les Togolais de l’extérieur en vue d’une meilleure organisation pour la défense de leurs intérêts.

Le HTCE a pour objectif principal de permettre aux associations des Togolais dispersées à travers le monde de se regrouper et de s’organiser en une faîtière institutionnalisée et inclusive capable d’assurer la représentativité des Togolais de l’extérieur.

Les 77 délégués pays officiellement installés vendredi, ont été élus à la suite d’un processus qui a duré de juillet à septembre 2019.

Selon Selom Klassou, c’est dans le but d’associer tout citoyen togolais vivant à l’étranger, quels que soient son genre, son rang social, sa confession religieuse, son obédience politique et son appartenance ethnique, à la gestion de la chose commune, que le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a jugé opportun de faire procéder à la création d’une instance fédérative et inclusive qu’est le HCTE. « Le HCTE dont l’installation officielle a lieu aujourd’hui est la traduction parfaite et opérationnelle de cette vision. A l’instar des autres communautés, la diaspora togolaise constitue une force. De ce fait, elle a besoin d’être mieux organisée, accompagnée et intimement associée afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la construction de la Nation. Le HCTE est désormais le réceptacle avéré du potentiel de nos sœurs et frères de la diaspora, en ce sens qu’il constitue le canal de communication, par excellence, entre les pouvoirs publics, la société civile et nos compatriotes à l’étranger », a déclaré Selom Klassou. «
Notre pays marche vers l’avenir et la diaspora est un maillon essentiel de notre élan commun. En mettant toutes les énergies positives au service de la communauté de destin, au service de la communauté nationale, le travail de la diaspora désormais est de contribuer à la réussite du Plan national de développement (PND, 2018-2022», a indiqué pour sa part, le Prof. Robert Dussey, ministre chargé des affaires étrangères.
Après l’installation des délégués, un bureau a été mis sur pied et sera dirigé par Kodzo Aitso délégué pays Côte d’Ivoire. Il s’est réjoui du choix qui a été porté sur lui et a fait le serment de rassembler tous les Togolais de l’extérieur pour une cause commune. « Nous nous engageons à remplir nos missions en veillant à rassembler toutes les Togolaises et tous les Togolais sans distinction, assurer la pleine participation des Togolais de l’extérieur au développement économique, social et culturel de notre pays, faciliter l’intégration des compatriotes à la vie nationale, participer à la promotion du Togo à l’international, susciter les actions sociales pour l’amélioration de la vie des Togolais », a-t-il indiqué.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp