Veille contre les violences électorales : le GTFJPS-AOS /Togo salue la tenue du scrutin du 30 juin 2019 dans un climat de paix

Le Groupe de Travail Femmes, Jeunes, Paix et Sécurité en Afrique et au Sahel, section Togo (GTFJPS-AOS/Togo)  a salué  mardi 20 août 2019, au cours d’un point de presse,  le climat de paix qui a prévalu lors du scrutin municipal du 20 juin 2019.

Dans  le cadre des élections locales,  le GTFJPS-AOS/ Togo a mené une action citoyenne traduite par la veille contre les violences électorales dans le but de contribuer à la préservation d’un climat de paix.  «Dans l’ensemble, le scrutin s’est déroulé sans incidents majeurs  dans les localités ciblées par le Groupe de Travail », a déclaré Mazalo Albertine TEBIE AMOUSSOU –KOUETETE, présidente du GTFJPS-AOS/Togo.  Selon elle, la veille contre les violences électorales  se justifie par le fait que dans la plupart  des pays, les périodes électorales sont souvent émaillées de violences de tous ordres qui portent atteinte aux principes  démocratiques indispensables à la stabilité et à la cohésion sociale.

Mis en place le 29 avril 2009 puis placé sous la tutelle et la coordination du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest  et au Sahel (UNOWAS) et ONU Femmes, le GTFJPS-AOS  est une plateforme inclusive de partage d’expériences , d’analyse et d’évaluation participative des initiatives et des efforts de la sous-région  pour la promotion et la mise en œuvre des résolutions 1325, 1820 et suivantes du Conseil de Sécurité des Nations Unies .

La veille contre les violences électorales a été effective grâce à un mécanisme de veille dont la mise en place a suivi deux étapes : la formation de 50 observateurs hommes et femmes ; l’opérationnalisation du mécanisme de veille avec le déploiement des observateurs sur le terrain, la coordination de l’observation par une cellule basée à Lomé.

Un échantillon de 12 localités a été retenu : Cinkassé, Dapaong, Tandjouare , Mango, Kara, Bafilo, Sokodé, Anié, Atakpamé, Kpalimé, Tsévié et Grand-Lomé.

Comme perspectives, le Groupe de travail compte  notamment poursuivre la mobilisation de ses membres dans toutes les villes du Togo pour leur meilleure implication dans la consolidation de la paix. Concernant la veille contre les violences électorales, le GTFJPS-AOS/Togo  ambitionne, pour les prochaines échéances, d’étendre son champ d’observation à toutes les localités du Togo.

Par ailleurs, le Groupe de Travail envisage de mettre en place un pool de journalistes  pour la promotion des résolutions 1325, 1820, 2242, 2250 et suivantes du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Pour rappel, le Togo est devenu membre du GTFJPS-AOS  en 2013.

(Togo : photo de famille à l’issue du point de presse)

 

Partager:
follow subscribe - Veille contre les violences électorales : le GTFJPS-AOS /Togo salue la tenue du scrutin du 30 juin 2019 dans un climat de paix
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/veille-contre-les-violences-electorales-le-gtfjps-aos-togo-salue-la-tenue-du-scrutin-du-30-juin-2019-dans-un-climat-de-paix">
Twitter