Vers la mise en place d’un dispositif de protection sociale des artisans togolais

Une étude de faisabilité pour la mise en place d’un dispositif de protection sociale des artisans est soumis à validation ce mercredi 16 mai 2018, aux acteurs du secteur artisanal à Lomé.

Il s’agit au cours de cette rencontre dont l’ouverture à été présidée par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre chargé de l’artisanat, d’analyser les résultats du diagnostic concernant le niveau de vulnérabilité des artisans et des membres de leur famille; valider les pratiques en matière de protection sociale dans le secteur de l’artisanat recensées lors de la phase du diagnostic; valider les capacités contributives des artisans au fonctionnement d’un système de protection sociale; analyser la pertinence du mécanisme de protection sociale proposé aux artisans et à leur famille; examiner, amender et enrichir le document de l’étude…
Au cours de la rencontre, l’Institut National d’Assurance Maladie ( INAM) présentera les paramètres techniques de prise en charge de l’assurance maladie des artisans.
Par cette rencontre, on s’achemine vers l’aboutissement du processus d’élaboration d’un dispositif de protection sociale pour les artisans togolais, enclenché depuis 2014.  Ce dont s’est félicitée Mme Dossou Myriam, Directrice générale de l’ INAM. ” Aujourd’hui, nous sommes proches du but”, a-t-elle déclaré.
Du côté des artisans, on se réjouit de l’initiative dont l’aboutissement, permettra de faire face aux charges liées à la maladie, aux accidents… “C’est une grande joie pour tout artisan d’être dans le même bain qu’un fonctionnaire”, s’est réjoui, Kodjo Eklou, président de l’Union des Chambres Régionales des Métiers ( UCRM).
Pour Mme Victoire Tomégah–Dogbé,
la couverture sociale pour les artisans soumis à toutes sortes d’aléas liés à leur carrière est une “orientation stratégique qui nous permet d’améliorer le secteur et de le rendre attractif pour les générations futures”.
On compte environ 1 million d’artisans au Togo. Le secteur connaît une forte croissance. Il contribue à la formation du PIB national (18% en moyenne), à la réduction des déséquilibres de la balance des paiements et à la baisse sensible du chômage au sein des populations.
(Photo: table d’honneur à l’ouverture de l’atelier de validation)

Partager:
follow subscribe - Vers la mise en place d'un dispositif de protection sociale des artisans togolais
RSS
Envoyez par Email
Facebook
Google+
https://www.manationtogo.com/vers-la-mise-en-place-dun-dispositif-de-protection-sociale-des-artisans-togolais">
Twitter